0

Aujourd’hui je vous propose ma recette du gâteau de semoule servi aux clients d’Au Nid des Thés. Ce gâteau peut très bien se manger en fin de repas en dessert ou au goûter accompagné d’un thé, mais aussi au petit-déjeuner.

Gâteau de semoule

  • Faire bouillir ¾ litre de liquide : lait, lait + eau ou lait végétal. J’utilise souvent du lait d’amande pour faire ce gâteau qui donne un goût très parfumé. Cependant si vous souhaitez mettre des arômes, il est préférable d’utiliser un lait plus neutre, tel que le lait de soja.
  • Sucrer votre liquide. Là aussi en fonction de vos goûts (et / ou votre diabète) utiliser plus ou moins de sucre : de 2 cuillères à soupe jusqu’à 150 g si vous aimez les pâtisseries plutôt sucrées. Vous pouvez parfumer votre lait avec une gousse de vanille fendue dans la longueur, du safran, de la noix de coco (2 à 3 cuillère à soupe), des épices, un zeste d’orange… Vous pouvez essayer des mélanges de parfums, mais assurez-vous bien qu’ils s’accordent.
  • En parallèle, faire fondre 100 g de beurre ou chauffer 10 cl d’huile neutre, telle que l’huile de colza. Y faire colorer 250 g de semoule, de préférence grains moyens ou gros grains. Éventuellement ajouter des fruits secs que vous ferez griller en même temps : amandes effilées, pignons, …

  • Verser le liquide chaud sur la semoule. Remuer.
  • Ajouter des raisins, des fruits confits, abricots secs en morceaux, pruneaux, ou rien selon votre goût…toujours en remuant.
  • Ôter du feu quand le liquide est absorbé. Mouler dans une plat ou moule à cake.

Ce gâteau est meilleur servi chaud. Si vous ne l’avez pas trop sucré, vous pouvez le servir, nappé d’un peu de miel liquide, sirop d’agave, caramel, sirop d’érable, …

Vous l’avez compris, vous pouvez décliner à l’infini cette recette de base. Le gâteau peut se conserver plusieurs jours dans du film alimentaire.

Laisser un commentaire